image observation
Principales formations visibles (simulation: Atlas Virtuel de la Lune)

Période idéale: selon lunaison

facile

+ jumelles/easyScope + trépied

La Lune est maintenant gibbeuse: plus de la moitié de son disque est éclairé. Nous retrouvons de célèbres "mers", qui, rappelons-le, ne contiennent pas d'eau mais apparaissent comme de grandes étendues grises: la Mer des Crises, bien ronde, la Mer de la Sérénité et la Mer de la Tranquilité, qui évoquent le grand calme qui règne sur notre satellite naturel...alors que l'Océan des Tempêtes est encore dans l'ombre.

Au 8ème jour, le cratère Platon est bien reconnaissable. Eratosthène aussi: tout petit, mais facile à repérer au bout de la chaîne montagneuse des Apennins. Au sud (en bas), à la limite entre l'ombre et la lumière, la surface de la Lune est manifestement criblée de cratères, même s'il est difficile de les distinguer individuellement. Une grosse échancrure sombre attire le regard: l'immense cratère Clavius commence à émerger de l'ombre.

Au 9ème jour, la lumière a encore progressé sur le disque lunaire, dévoilant entièrement Clavius. Au-dessus, Tycho est bien visible même s'il est beaucoup plus petit: son bord intérieur ouest brille d'un blanc intense sous la lumière rasante du Soleil levant.

taillehauteurdistance
Platon101 km1 000 m384 000 km
Eratosthène58 km3 570 m
Monts des Apennins953 x 100 km5 400 m
Tycho86 km4 800 m
Clavius225 km4 600 m
Mer des Crises620 x 570 km

Version imprimable du guide à télécharger (format pdf)