image observation
Principales formations visibles (simulation: Atlas Virtuel de la Lune)

Période idéale: selon lunaison

facile

+ jumelles/easyScope + trépied

Commencez par repérer les « mers »: on sait maintenant que ces grandes étendues gris foncé ne contiennent pas d'eau mais le terme est resté, tout comme leurs noms fameux évoquant diverses humeurs (Tranquilité, Sérénité, mais aussi...Crises !). Ensuite, vous pourrez déceler les plus gros cratères : ceux dont la taille est d'une centaine de km environ. Portez votre attention près de la limite entre la zone éclairée et la zone sombre de la Lune : c'est là que le Soleil se lève sur la Lune et que les ombres sont les plus marquées, ce qui accentue les reliefs. Par exemple, vers le 5ème ou 6ème jour après la Nouvelle Lune, vous apercevrez peut-être les cratères Catherine, Cyrille et Théophile. Aux alentours, la surface de la Lune semble rugueuse tant elle est criblée de cratères que l'on ne peut pas distinguer séparément. Plus haut, au-dessus de la Mer de la Sérénité, Aristote et Euxode sont également visibles.

Certains reliefs sont aussi observables, comme les monts Hémus qui ne mesurent pas moins de 2 400m de haut, au bord de la mer de la Sérénité.

taillehauteurdistance
Mer des Crises620 x 570 km384 000 km
Théophile101 km4 400 m
Aristote88 km3 700 m
Monts Hémus400 x 50 km2 400 m

Version imprimable du guide à télécharger (format pdf)